Exposition de Alain LESTIÉ

Du 27 octobre 2016 au 26 novembre 2016 - Galerie Quadrige - 14 avenue Pauiani 06000 - NICE

Alain LESTIÉ illustre les chants 24 à 28 de l’Odyssée

« Akallé ne dit mot, ses efforts sont bien vains La force du héros n’a pas sa pareille La chaleur de son corps sur le sien Opère la magie du désir amoureux.

Ils deviennent amants ; durant toute une année Ulysse leur conte ses exploits et le soir il s’endort Dans le lit parfumé de la belle amazone Lui donnant un magnifique enfant, un fils robuste et fort. »

Pour l’Iliade, Alain Lestié réinventait la gravure sur bois pour la faire lumière et matière. Usant de la même technique, pour l’Odyssée, il nous raconte le deuil d’Ulysse, sa mélancolie ; son nouveau départ, obligé, vars le nord ; les interventions de Zeus ou d’Athéna au cours de son voyage ; ses rencontres avec la reine des Amazones, avec Satana et celle de Soslan qui mettra fin à son voyage avant son retour définitif à Ithaque, pour y mourir de vieillesse, face à la mer.

Alain LESTIÉ illustre « La catastrophe, mais quelle ? » d’Alain Freixe

« Nous pèsent les abandons et nous paralysent les trahisons. Lourd héritage qui nous brûle les yeux jusqu’à nous empêcher d’entrevoir ces peut-être qui poudrent l’air quand tournent et bifurquent les chemins, ces possibles qui ne serpentent au flanc des jours que lorsque nos pas à se heurter à leurs pierres écartent herbes sèches et poussières. »

Alain Lestié illustre ce nouveau texte d’Alain Freixe de quatre xylographies qui constituent une belle suite à celles qui avaient illustré le précédent « Musée de Poche » qu’ils avaient réalisé ensemble en 2010. Les exemplaires de tête sont encore enrichis d’un dessin original réalisé dans cette veine si particulière à Alain Lestié, et, encore une fois, l’ensemble montre une belle cohérence

« Qu’est-ce qui serait de saison ? Quelles bifurcations ? Quels peut-être ? »

Portfolio

AGENDA A DECOUVRIR
< Exposition de Jo MOLLER - Exposition de Jean-Marc POULETAUT >