échancrures

Ce cinquième volume de la collection « L’Art au carré » est consacré à Martin Miguel, et, pour l’analyse de son oeuvre, nous avons choisi de reprendre un entretien qu’il a eu avec Michel Butor en 1996, enregistré par Raphaël Monticelli, et qui avait partiellement été reproduit dans le catalogue de son exposition à l’espace Valès de Saint-Martin d’Hères. Pour le réactualiser, j’ai demandé à Raphaël de le reprendre, d’en modifier le choix des extraits utilisés, de l’introduire, et d’intervenir quand il le souhaitait, puis de le conclure. Grand connaisseur de l’oeuvre de Martin Miguel, Raphaël Monticelli nous livre ainsi une étude indirecte de son oeuvre, Michel Butor tenant là le rôle d’un Candide vif et pertinent. Cet ouvrage est illustré de deux séries de quatre estampes – une impression de matrices en bois et béton armé, rehaussées, et des xylographies déchirées et rehaussées de coulées d’acrylique.

Justification du tirage :

- 10 exemplaires numérotés de 1 à 10, enrichis d’un béton original et d’une suite des 8 estampes,
- 10 exemplaires numérotés de 11 à 20/60, enrichis d’une suite des illustrations,
- 40 exemplaires numérotés de 21 à 60/60, comportant les 8 estampes signées par l’artiste,
- 30 exemplaires réservés à l’artiste, numérotés EA et dont les 2 premiers sont enrichis d’un béton original et d’une suite et les 8 suivants d’une suite, et
- 20 exemplaires hors commerce, numérotés HC.

Caractéristiques de l’ouvrage :

Format : 25 x 28 cm. Emboîtage : édition présentée en feuilles sous coffrets entoilés pour les exemplaires de tête et sous étui pour les autres. Typographie : Les textes sont composés en Garamont 18 italique et romain et tirés sur les presses de La Diane Française à Nice.

Prix :

- exemplaire illustré de 8 xylographies rehaussées (40 ex.) 500 €
- exemplaire enrichi d’une suite des illustrations (10) 800 €
- exemplaire enrichi d’un béton original et d’une suite (10) 1.200 €

Portfolio