Exposition de Max Charvolen

du 2 au 31 décembre 2022

Dès les années 70 Max Charvolen travaillait la toile brute, libérée du châssis, par des jeux de découpes, de renversements et déjà l’importance du rapport entre œuvre et espace de monstration apparaissait.

Depuis de nombreuses années l’œuvre colle à l’espace architectural qui devient le modèle, le support de la toile. Elle épousera toutes les formes de cette architecture, tous les recoins, en deviendra la réplique « molle » quand elle sera arrachée de ce support… momentanément, car pour être montrée elle devra être mise à plat.

Cette mise à plat se fait par des coupes réalisées dans les angles de la toile arrachée du support, murs, sols, plinthes ou chambranles.

Max Charvolen met à plat l’architecture, étale en deux dimensions les trois dimensions de l’espace.

Voir aussi…

XXX ans et plus…

XXX ans et plus…

En 2012, Raphaël Monticelli fêtait les 20 ans de mon association avec Pierre Cottalorda et narrait 10 années d’édition et d’aventures artistiques. Cette année, Alain Freixe prend la suite de ce récit, nous présente les nouveaux artistes qui ont marqué la galerie et La...

Exposition d’Eric Massholder

Exposition d’Eric Massholder

Une suite aux femmes aux lunettes… Contourner. Qu’y a-t-il au-delà des verres teintés ? La réponse des yeux au soleil. Et dans l’obscurité des corridors ou la pénombre des bâtiments publics ? Le disparaître renouvelle l’apparaître. S’adonner aux lunettes comme à...

Exposition de Félix Richard

Exposition de Félix Richard

« Linogravé ou cuisiné en belle humeur, le thon ici se donne à voir autant qu’à déguster0 41 recettes où le thon multiplie ses métaphores culinaires auxquelles répondent 41 gravures drolatiques » M. Francesconifélix richard ILLUSTRE « GUEULETHONS : LES RECETTES DE...