Exposition Alain LESTIE

1er avril 2011 - 30 avril 2011

Le travail d’Alain Lestié est celui d’un dessinateur qui se veut peintre, un peintre du noir. Il parle lui-même de « dessin de peinture » pour caractériser son œuvre.

Il s’impose une véritable rigueur, voire une austérité dans les moyens techniques qu’il utilise – toujours le même crayon noir, gras, toujours le même papier de 640 gr, de même format, qu’éventuellement il multiplie sous forme de diptyque ou de triptyque – et quelque soit le sujet, il passera par toutes les nuances de gris jusqu’au noir le plus profond.

Dans la construction de son œuvre, il utilise des éléments de géométrie qui structurent, divisent ou fragmentent le dessin ou le support. Ce dessin, d’ailleurs, n’est pas la représentation, l’imitation d’une réalité objective, mais plutôt une allusion symbolique ou métaphorique de cette réalité qui permet encore mieux au regardeur de voyager dans l’imaginaire, le sien ou celui qu’il entrevoit être celui de l’artiste.
Au cours de cette exposition nous présenterons « L’homme-qui-cherchait-à-voir », d’Alain Freixe, illustré de 4 xylographies originales d’Alain Lestié.

Voir aussi…

Henri BAVIERA et « Jeux de confinement »

Henri BAVIERA et « Jeux de confinement »

Ce « Jeux de confinement » est né de l’évidente collaboration que nous entretenons entre artistes, auteurs et éditeurs, et de l’impossibilité de nous rencontrer, d’échanger de vive voix, durant la première période de claustration.