Exposition d'Alain de Fombelle et de Rico Roberto

du 19 juin au 18 juillet 2020

Voilà un jeu réciproque, un jeu à quatre mains, entre deux artistes, écrivains à leurs heures – deux « feuilles de céramiques », chacun écrira sur le travail de l’autre… et, pour l’exposition, ils créeront des œuvres communes qui permettront de lier leurs pièces personnelles.

Alain de Fombelle réassemble des bandes de carton peint de lavis, issues de la découpe d’une pièce unique de grande dimension, mélangées, régulières ou non, formant ainsi une sorte de palissade bariolée. L’une des deux pièces étant enrichie d’une marmouille également déstructurée.

Rico Roberto illustre « Terre de nos errances » d’Alain de Fombelle dans la collection « une feuille de céramique »

Voilà un jeu réciproque, un jeu à quatre mains, entre deux artistes, écrivains à leurs heures – deux « feuilles de céramiques », chacun écrira sur le travail de l’autre… et, pour l’exposition, ils créeront des œuvres communes qui permettront de lier leurs pièces personnelles.

Alain de Fombelle réassemble des bandes de carton peint de lavis, issues de la découpe d’une pièce unique de grande dimension, mélangées, régulières ou non, formant ainsi une sorte de palissade bariolée. L’une des deux pièces étant enrichie d’une marmouille également déstructurée.

Rico Roberto réalise deux pièces originales, d’inspiration totémique, faites de carton, corde, tissus, sable et peinture. Ce faisant, il nous ramène aux Caraïbes et nous plonge à nouveau dans sa mythologie.

Voir aussi…

Exposition de Max Charvolen

Exposition de Max Charvolen

Dès les années 70 Max Charvolen travaillait la toile brute, libérée du châssis, par des jeux de découpes, de renversements et déjà l’importance du rapport entre œuvre et espace de monstration apparaissait. Depuis de nombreuses années l’œuvre colle à l’espace...

XXX ans et plus…

XXX ans et plus…

En 2012, Raphaël Monticelli fêtait les 20 ans de mon association avec Pierre Cottalorda et narrait 10 années d’édition et d’aventures artistiques. Cette année, Alain Freixe prend la suite de ce récit, nous présente les nouveaux artistes qui ont marqué la galerie et La...

Exposition d’Eric Massholder

Exposition d’Eric Massholder

Une suite aux femmes aux lunettes… Contourner. Qu’y a-t-il au-delà des verres teintés ? La réponse des yeux au soleil. Et dans l’obscurité des corridors ou la pénombre des bâtiments publics ? Le disparaître renouvelle l’apparaître. S’adonner aux lunettes comme à...