Exposition de Eric MASSHOLDER

18 juin 2015 - 18 juillet 2015

Eric MASSHOLDER a intitulé cette nouvelle série de peintures sur toile et gravures « Père puissant et son fils ». Son interprétation m’a semblé tout de suite évidente, il s’agissait de Dieu le père et son fils, Jésus-Christ, avec, comme ligne directrice, la volonté de rejeter une vision strictement anthropomorphe de Dieu, de l’ouvrir sur un ailleurs, en conservant, il va de soi, celle de l’incarnation ; et, s’il faut représentation du Père, elle est
forcément polymorphe, fantasque, fantastique… et limitée aux capacités humaines de l’entendement. Puis, Eric a insinué le doute : n’a-t-on pas affaire
au diable ? Et, dans ce cas, le plus frappant est cette tranquillité, cette sérénité affichée par le fils, totalement abandonné et totalement sûr de sa force, de sa
puissance, du futur…

Eric MASSHOLDER illustre « Père puissant et son fils » de Raphaël Monticelli

Voir aussi…

Exposition de Max Charvolen

Exposition de Max Charvolen

Dès les années 70 Max Charvolen travaillait la toile brute, libérée du châssis, par des jeux de découpes, de renversements et déjà l’importance du rapport entre œuvre et espace de monstration apparaissait. Depuis de nombreuses années l’œuvre colle à l’espace...

XXX ans et plus…

XXX ans et plus…

En 2012, Raphaël Monticelli fêtait les 20 ans de mon association avec Pierre Cottalorda et narrait 10 années d’édition et d’aventures artistiques. Cette année, Alain Freixe prend la suite de ce récit, nous présente les nouveaux artistes qui ont marqué la galerie et La...

Exposition d’Eric Massholder

Exposition d’Eric Massholder

Une suite aux femmes aux lunettes… Contourner. Qu’y a-t-il au-delà des verres teintés ? La réponse des yeux au soleil. Et dans l’obscurité des corridors ou la pénombre des bâtiments publics ? Le disparaître renouvelle l’apparaître. S’adonner aux lunettes comme à...