Exposition de Gérard Eli

du 8 mai au 6 juin 2020

Ebéniste et décorateur de formation, créateur d’agencements et de meubles uniques à la demande, Gérard Eli dérive progressivement vers l’art et réalise des pièces qui, perdant leur utilité fonctionnelle, vont devenir objets d’art et de décoration.

Détestant jeter une matière si précieuse et sacrée que le bois, il récupèrera l’ensemble des copeaux issus de son travail pour les assembler en des blocs compacts auxquels il incorporera des teintes et pigments naturels.

De ces blocs de copeaux qu’il découpera en tranche, il créera de nouvelles pièces, paysages aléatoires qui chaque fois le surprendront et surprendront son public.

GERARD ELI ILLUSTRE DEUX « FEUILLES DE CÉRAMIQUES »
SUR DES TEXTES D’ALAIN FREIXE ET FRANÇOISE ORIOT

Il va vite adjoindre au bois, son matériau de prédilection, la céramique qu’il traitera en blanc et noir, dessinant ou écrivant, en creux ou en pigments, tel le découvreur d’une nouvelle sémiologie. Ce sont ces deux aspects de son travail que nous avons décidé de célébrer lors de cette exposition avec l’édition de deux « feuilles de céramique », comportant, l’une, deux céramiques, sur un texte d’Alain Freixe, et, l’autre, deux feuilles issues de ses blocs de copeaux qu’il appelle « MOC », accompagnée d’un texte de Françoise Oriot.

Voir aussi…

Exposition de Max Charvolen

Exposition de Max Charvolen

Dès les années 70 Max Charvolen travaillait la toile brute, libérée du châssis, par des jeux de découpes, de renversements et déjà l’importance du rapport entre œuvre et espace de monstration apparaissait. Depuis de nombreuses années l’œuvre colle à l’espace...

XXX ans et plus…

XXX ans et plus…

En 2012, Raphaël Monticelli fêtait les 20 ans de mon association avec Pierre Cottalorda et narrait 10 années d’édition et d’aventures artistiques. Cette année, Alain Freixe prend la suite de ce récit, nous présente les nouveaux artistes qui ont marqué la galerie et La...

Exposition d’Eric Massholder

Exposition d’Eric Massholder

Une suite aux femmes aux lunettes… Contourner. Qu’y a-t-il au-delà des verres teintés ? La réponse des yeux au soleil. Et dans l’obscurité des corridors ou la pénombre des bâtiments publics ? Le disparaître renouvelle l’apparaître. S’adonner aux lunettes comme à...