Exposition Fernanda FEDI

18 juin 2010 - 24 juillet 2010

Lorsque j’ai proposé à Fernanda Fedi de réaliser le deuxième ouvrage de la collection « L’Art au Carré », donc de présenter une analyse historique et critique de son travail, en tout ou partie, illustrée d’estampes originales, elle a pris le prétexte d’un nouveau sujet qui devait synthétiser ses recherches tant plastiques que philosophiques.

En suivant le travail de Fernanda depuis une dizaine d’années au cours d’expositions régulières, nous avons repéré les axes essentiels à sa réflexion : la recherche obsédante d’une écriture primordiale lors de fouilles imaginées, la collecte et la mise en forme de toute sorte de matériaux susceptibles de porter les signes de cette écriture et les traces des cultures concernées, sa passion pour l’Egypte, pour les sables du désert, pour l’importance du rôle de la femme dans et depuis l’antiquité, etc…

Ainsi, Hypatie d’Alexandrie est devenue ce prétexte et son héroïne.

Voir aussi…

Exposition de Fernanda Fedi

Exposition de Fernanda Fedi

Passionnée par l’écriture, toutes
formes d’écritures, Fernanda Fedi a
désiré travailler sur la musique, une
autre forme d’écriture mais aussi un
autre média qui permet de toucher
à l’indicible, à l’incommunicable.