Exposition Fernanda FEDI et Gino GINI

Exposition Fernanda FEDI et Gino GINI

L’idée qui préside à cet ensemble éditorial, et son exposition, tourne autour de ces œuvres-objets créés, peints, par René Char, dits « talismans ». Char a inscrit son œuvre, cette œuvre faite d’aphorisme, de fragments, de parcelles, traces d’un ensemble disloqué, dans la relation, le dialogue tout nouveau établi entre peintre et poète, le passage entre écriture et arts plastiques. Et, finalement, quel lieu serait plus favorable à l’établissement de cette relation que le livre illustré, moderne et contemporain, que Char lui-même a tant pratiqué, avec Miro, Braque, Vieira da Silva, Lam…

Quatre écrivains italiens et français ont été conviés par nos deux artistes à produire des textes sur, autour ou à la manière de René Char ; il s’agit de : Ivan Croce, Amedeo Anelli, Mauro Carrera et Alain Freixe. Chacun de ces textes fera naître un ouvrage – un « double Musée de Poche » avec Ivan Croce qui sera illustré de 8 estampes, 4 de Fernanda Fedi et 4 de Gino Gini, mélangeant typographie, linogravures et rehauts à la main et formant le nom complet de René Char – et 3 intégrant la collection « Une feuille de céramique », 2 par Fernanda Fedi et 1 par Gino Gini.

Fernanda FEDI et Gino GINI déclinent les talismans de René CHAR.

Voir aussi…

Exposition de Max Charvolen

Exposition de Max Charvolen

Dès les années 70 Max Charvolen travaillait la toile brute, libérée du châssis, par des jeux de découpes, de renversements et déjà l’importance du rapport entre œuvre et espace de monstration apparaissait. Depuis de nombreuses années l’œuvre colle à l’espace...

XXX ans et plus…

XXX ans et plus…

En 2012, Raphaël Monticelli fêtait les 20 ans de mon association avec Pierre Cottalorda et narrait 10 années d’édition et d’aventures artistiques. Cette année, Alain Freixe prend la suite de ce récit, nous présente les nouveaux artistes qui ont marqué la galerie et La...

Exposition d’Eric Massholder

Exposition d’Eric Massholder

Une suite aux femmes aux lunettes… Contourner. Qu’y a-t-il au-delà des verres teintés ? La réponse des yeux au soleil. Et dans l’obscurité des corridors ou la pénombre des bâtiments publics ? Le disparaître renouvelle l’apparaître. S’adonner aux lunettes comme à...