Exposition Paolo FRASCATI

25 mai 2007 - 30 juin 2007
J’ai toujours aimé suivre simultanément les travaux de Paolo Frascati et ceux de son complice et ami, David Marinotto, tant, à leur image, ils sont opposés. Je crois pourtant sincèrement que leur but est identique, et, chacun à leur manière, qu’ils tendent vers un même amour de l’art, de la forme, et avant tout de la vie. Si le chemin de David semble simple et lumineux, celui de Paolo Frascati est épineux, accidenté, sauvage, fait de blessures mais de rédemption, et le crucifié est toujours soigné, réconforté et recousu. Il en est ainsi de sa sculpture et ainsi de ses dessins.

Voir aussi…

Henri BAVIERA et « Jeux de confinement »

Henri BAVIERA et « Jeux de confinement »

Ce « Jeux de confinement » est né de l’évidente collaboration que nous entretenons entre artistes, auteurs et éditeurs, et de l’impossibilité de nous rencontrer, d’échanger de vive voix, durant la première période de claustration.