Exposition Martin MIGUEL

21 octobre 2011 - 19 novembre 2011

Les œuvres de Bruno Gianesi se situent à l’intérieur d’une sorte d’oscillation entre des dimensions opposées, de véritables antinomies que la peinture, paraît-il, voudrait composer d’une manière fluide, harmonique, parfois même joyeuse.

L’emploi du tissus, matière qui caractérise de façon emblématique l’œuvre de Gianesi, a pour but d’harmoniser les différentes parties de l’œuvre, de les fondre dans une suite spontanée, dans un enchevêtrement fluide, dans une trame à même de les réunir, de les souder les unes aux autres.

Le résultat de cette opération est une peinture paradoxale, à la fois harmonique et dissonante, où la couleur que l’artiste appose sur le tissu se fond au support mais ressort aussi, se détache, acquiert une particularité expressive tout à fait… particulière.

Voir aussi…

Henri BAVIERA et « Jeux de confinement »

Henri BAVIERA et « Jeux de confinement »

Ce « Jeux de confinement » est né de l’évidente collaboration que nous entretenons entre artistes, auteurs et éditeurs, et de l’impossibilité de nous rencontrer, d’échanger de vive voix, durant la première période de claustration.