Exposition de Marcel ALOCCO

8 décembre 2017 - 6 janvier 2018
Avec cette série d’œuvres, Eric Massholder construit un vocabulaire iconographique sur les travers de la société ; ses images sont de quasi proverbes – son requin, assimile la voracité du monde des affaires à la puissance sexuelle – son union fait la force, montre que si l’union renforce l’individu c’est souvent contre un autre – son dollar-monster dénonce la finance internationale porteuse de mort – teddy-croco nous entraine dans l’ambiguïté de l’être et érotica vers une sexualité sans limite.

Pour son portfolio, il réalise des peintures originales (encre et huile) sur fond de xylographie

Remo GIATTI illustre les chants 5 à 9 de l’Odyssée

Voir aussi…

Exposition de Max Charvolen

Exposition de Max Charvolen

Dès les années 70 Max Charvolen travaillait la toile brute, libérée du châssis, par des jeux de découpes, de renversements et déjà l’importance du rapport entre œuvre et espace de monstration apparaissait. Depuis de nombreuses années l’œuvre colle à l’espace...

XXX ans et plus…

XXX ans et plus…

En 2012, Raphaël Monticelli fêtait les 20 ans de mon association avec Pierre Cottalorda et narrait 10 années d’édition et d’aventures artistiques. Cette année, Alain Freixe prend la suite de ce récit, nous présente les nouveaux artistes qui ont marqué la galerie et La...

Exposition d’Eric Massholder

Exposition d’Eric Massholder

Une suite aux femmes aux lunettes… Contourner. Qu’y a-t-il au-delà des verres teintés ? La réponse des yeux au soleil. Et dans l’obscurité des corridors ou la pénombre des bâtiments publics ? Le disparaître renouvelle l’apparaître. S’adonner aux lunettes comme à...