Exposition Marco RIGAMONTI

13 mars 2009 - 18 avril 2009

Les compositions impeccables de Rigamonti, variations sur la ligne d’horizon du bord de mer exaltée par le choix pondéré de rares éléments verticaux, tirent leur qualité poétique du fait que leur auteur y introduit une dimension temporelle, une réflexion sur la finitude du medium qui lui est propre.

Le matériau de départ est le cliché polaroide – parfaitement désuet à l’époque du digital – sujet à une érosion chromatique « physiologique », à une dissolution des tons au profit d’une dominante froide, subtilement mélancolique, qui laisse présager la mort de l’image.
Rigamonti bloque ce processus de « déperdition » de la photo, le fixe sur un nouveau support et nous offre une série méditerranéenne dont le lyrisme calculé, délicat, atteint à une troublante efficacité.
Marc Le Cannu

Voir aussi…

Henri BAVIERA et « Jeux de confinement »

Henri BAVIERA et « Jeux de confinement »

Ce « Jeux de confinement » est né de l’évidente collaboration que nous entretenons entre artistes, auteurs et éditeurs, et de l’impossibilité de nous rencontrer, d’échanger de vive voix, durant la première période de claustration.